Guy Fournier

Guy Fournier Le serial buteur

Arrivé en Ligue Magnus à 22 ans, Guy Fournier a fait les beaux jours du hockey sur glace français pendant de nombreuses années. Il démontre au fil des saisons son talent hors norme en marquant toujours plus de buts.

Une carrière longue de 18 ans au plus haut niveau, de 1979 à 1997. Le natif de Saint-Raymond au Canada débute chez les Cataractes de Shawinigan pendant trois saisons. S’en suit deux années supplémentaires au Jets de Sherbrooke. Guy Fournier fait alors l’objet d’une proposition qui va bouleverser sa vie. L’attaquant canadien reçoit une offre d’autres Jets, ceux de Viry-Châtillon. L’occasion pour lui de découvrir le continent européen. Voilà donc le jeune canadien, âgé alors de 22 ans, s’envoler pour la France. Un pays qu’il ne va plus quitter, excepté un intermède d’une saison, chez les Heilbronner Falken, en Allemagne. Un choix de carrière qu’il ne va pas regretter, tant les succès vont s’accumuler dans l'Hexagone.

L’aventure avec Viry-Châtillon dure trois ans, le temps de remporter ses deux premiers Trophées Charles Ramsay de meilleur marqueur en 1986 et 1987. Il établit alors un nouveau record de points en Ligue Magnus, avec 64 buts inscrits et un total de 110 points au compteur. Sur ces statistiques impressionnantes, Guy Fournier quitte les Jets et s’engage avec les Brûleurs de Loups. L’épisode Grenoblois ne s’éternise pas puisque le franco-canadien rejoint un an plus tard Rouen. Commence alors la meilleure période de sa carrière, avec une succession de titres à couper le souffle. Dès la deuxième saison chez les Dragons, Guy Fournier remporte le championnat de France en 1990. Le premier d’une longue série. Deux ans plus tard, lors de la saison 1991/1992, c’est la consécration. Nouveau titre national et troisième Trophée Charles Ramsay à son palmarès. Les Dragons Rouennais dominent sans conteste le hockey français. Ils remportent quatre titres de champion d’affilée, de 1992 à 1995. Une accumulation de trophées, à laquelle n’est pas étranger Guy Fournier, une nouvelle fois sacré meilleur marqueur du championnat en 1995. Ce dernier reste en Normandie jusqu’en 1997, avant de rejoindre les Heilbronner Falken durant une saison. Guy Fournier demeure le deuxième meilleur pointeur de toute l’histoire des Dragons, derrière Franck Pajonkowski, avec 590 points en 277 matches.

Il finit sa carrière de joueur professionnel dans le club qui l’a lancé en France, Viry-Châtillon. Mais l’aventure ne s’arrête pas là pour le désormais franco-canadien. Il devient entraîneur des Dragons de Rouen dès 1997 et occupe cette fonction jusqu’en 2006. Il remporte trois nouveaux titres de champion de France, avant de devenir manageur sportif du club normand.

  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG Linkedin FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.

NOS PARTENAIRES

SYNERGLACEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE SLM

Accédez à la boutique officielle de la SLM et de ses clubs !