Dave Henderson

Dave Henderson Le canadien fidèle

Si la magnifique cathédrale gothique Notre-Dame d’Amiens est inscrite depuis 1981 au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Franco-canadien Dave Henderson est également devenu une sorte de « monument » dans la ville de la Somme, tant sa carrière sportive est indissociable de l’histoire de son club de hockey sur glace.

En restant résolument fidèle au club de Picardie pendant seize ans comme joueur, puis une décennie supplémentaire comme entraîneur, Dave Henderson a non seulement établi un record de longévité sans précédent, mais il est entré par contrecoup dans l’histoire du hockey sur glace français. D’autant qu’après avoir été l’un des piliers permanents des « Renards », des « Ecureuils » puis des « Gothiques » d’Amiens, il connait une consécration au niveau national en étant promu entraîneur des équipes de France junior, puis de la sélection tricolore senior.

La longue idylle entre Dave Henderson et le club de la Somme débuta en 1975 sous les meilleurs auspices puisque le nouveau renfort venu d’outre-Atlantique devient le principal artisan de l’irrésistible montée en puissance de l’équipe d’Amiens dans le hockey sur glace français, depuis le fond du tableau de la Nationale B jusqu’au sacre final en Ligue Magnus.

En 1981, il est sélectionné en équipe de France, après avoir obtenu sa naturalisation. Dave Henderson n’effectue cependant qu’un bref passage au sein de la formation tricolore lors des Championnats du monde du groupe C organisés à Pékin en Chine.

Comme tout a une fin, Dave Henderson met un terme définitif à sa carrière de joueur le 18 avril 1991, à l’âge de quarante ans, après avoir disputé un ultime match de play-off à Grenoble. « J’aurais bien voulu continuer à jouer mais mon corps ne suivait plus. A un moment, il faut être lucide et savoir s’arrêter », confie-t-il. Le célèbre numéro 10 amiénois aura donc joué seize saisons avec l’équipe de la Somme. Un sacré bail !

Le nouveau président du club d’Amiens, Jean-Marie Quintard, qui est parfaitement conscient de l’apport inestimable d’un tel joueur au comportement exemplaire sur la glace (300 minutes de prison au total en 411 matches), lui demande alors de rester en Picardie pour devenir le nouvel entraîneur des Gothiques.

Reconverti dans des fonctions exclusives de coach, Dave Henderson se passionne pour son nouveau travail. Le Franco-canadien réussit fort bien dans sa tâche en hissant sa formation à deux reprises à la seconde place du championnat (en 1997 et en 1998), avant de connaître enfin la consécration l’année suivante. En effet, Dave Henderson réalise son rêve, à savoir soulever la Coupe Magnus, puisque les Gothiques remportent en 1999 le titre de champion de France pour la première fois de leur histoire, après avoir éliminé Reims en série finale.

L’effondrement de l’équipe de France senior lors du Mondial de Prague en 2004, et sa relégation en Division 1, provoque un nouveau tournant très important dans la carrière de Dave Henderson. Au mois de septembre 2004, le Franco-canadien est nommé à la tête de l’équipe de France. Si Dave Henderson est choisi comme entraîneur national des seniors en 2004, c’est aussi parce que le sympathique Franco-canadien prouve chaque jour son grand attachement pour le hockey français en y restant toujours. C’est sous sa direction que l’équipe de France est retournée dans la cour des grands sur la scène internationale.

  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG Linkedin FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.

NOS PARTENAIRES

SYNERGLACEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE SLM

Accédez à la boutique officielle de la SLM et de ses clubs !