Création de la Ligue Magnus

La création de la Ligue Magnus en 2004 marque un tournant décisif dans le championnat de France qui changeait jusqu’ici beaucoup trop souvent d’appellation et de formule au point de désorienter le grand public.

Avant de trouver la formulation idéale, le championnat de France aura donc changé de nom à neuf reprises. La « Première série », qui conserva cette appellation depuis 1907 jusqu’en 1972, a été par la suite rebaptisée beaucoup plus souvent. Elle devient successivement : Nationale A, Nationale 1A, Ligue Nationale, Nationale 1, Championnat Elite, Ligue Elite, Division Elite et enfin Super 16.

Lors de la création de l’Autorité exécutive du hockey français en 2004, instance provisoire qui fut l’embryon de la future fédération autonome, le championnat « Super 16 » connait une évolution sportive majeure avec l’adoption d’une poule unique au lieu de deux groupes qui existaient auparavant (ouest et est). Mais sa nouvelle dénomination officielle est également un événement important. Car le fait d’élargir l’ancienne « Poule Magnus », qui n’était alors que la série finale du championnat, à l’ensemble de la compétition, permet alors d’augmenter le nombre de matches entre les quatorze clubs désormais en lice, mais aussi une meilleure compréhension du but à atteindre, à savoir l’obtention du trophée suprême remis au champion de France élite.

Luc Tardif, qui était déjà le président de l’AEHF, le confirme : « A l’époque, le Super 16 ne comprenait en fait que 15 clubs. Le nombre changeait régulièrement. Nous ne voulions donc pas garder un intitulé qui n’était pas bon et n’avait aucun sens. C’est pour cette première raison que nous avons décidé d’adopter un nom qui aurait plus de souplesse et qui resterait toujours le même dans le temps. Le nom « Ligue Magnus » est venu naturellement. D’abord parce qu’il est beau et sonne bien. De plus, j’ai toujours voulu mettre en lumière l’histoire de notre sport et c’était l’occasion rêvée. Finalement, cette nouvelle appellation est la combinaison de deux volontés : une référence directe à notre patrimoine et une plus grande souplesse de son contenu puisque nous pouvons organiser désormais notre championnat élite avec le nombre d’équipes que nous jugeons nécessaire sans que le nom de la Ligue porte à confusion. Il pourra ainsi rester identique dans le temps. Surtout que lorsque l’on parle de la Ligue Magnus, on comprend tout de suite de quel enjeu sportif il s’agit.»

L’histoire retient que Mulhouse est en 2005 le premier club vainqueur de la nouvelle Ligue Magnus. Malheureusement, ce sacre inattendu ne portera pas chance aux « Scorpions » puisqu’ils connaissent par la suite une longue traversée du désert avant de retourner récemment dans l’élite du hockey sur glace français. Depuis, ce sont deux clubs, Rouen (5 titres) et Grenoble (2 titres), qui se sont accaparés la Coupe Magnus tant convoitée. 

Informations supplémentaires

  • Date frise: 2000 - 2010
  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG Linkedin FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.

NOS PARTENAIRES

SYNERGLACEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE SLM

Accédez à la boutique officielle de la SLM et de ses clubs !