LM / Bilan 13-14. Angers connait l'histoire...

Publié le lundi, 07 juillet 2014 09:30

Les Ducs d'Angers peuvent nourrir des regrets : pour la seconde année consécutive, ils sont passés tout près du premier titre de Champion de France de l'histoire du club. Après Rouen la saison passée, c'est contre Briançon qu'Angers s'est incliné 4-3 en finale de la Ligue Magnus 2013/2014...

Les Angevins Florian Hardy et Michael Busto, opposés au Briançonnais Florian Chakiachvili en finale de la Ligue Magnus. Les Angevins Florian Hardy et Michael Busto, opposés au Briançonnais Florian Chakiachvili en finale de la Ligue Magnus. Patrick Farina

En 2012/2013, Angers avait terminé 1er avec 8 points d'avance sur Rouen et Briançon, respectivement 2ème et 3ème. Cette année, la saison régulière des Ducs n'a pas été d'aussi bonne facture puisqu'ils ont dû lutter jusqu'au dernier moment avec Grenoble pour finir 4ème, et ainsi s'éviter le 1er tour des playoffs. Des phases finales où les hommes de Simon Lacroix se sont montrés beaucoup plus à leur aise...

En quart de finale, les Angevins éliminent nettement Gap 3 manches à 0, réalisant même un blanchissage à l'Alp'Arena (5-0). C'est en demi que la lutte s'intensifie face aux Dragons de Rouen. Malgré leur double défaite en phase régulière, les Ducs démarrent idéalement en s'imposant 2-0 et 2-1 sur l'Ile Lacroix, avant même de mener la série 3-0 après un succès 3-2 à domicile. Les Rouennais préservent le suspense en gagnant 4-0 au Haras, puis 4-1 dans leur antre. Mais ces victoires seront vaines... Angers récolte le 4ème point synonyme de qualification en s'imposant 4-1 devant son public, mettant ainsi fin au règne de Rouen, quadruple tenant du titre.

Les Ducs d'Angers se présentent ainsi en finale du championnat pour la seconde année consécutive. Leurs adversaires, les Diables Rouges de Briançon, font figure de favoris après une saison pleine. Possédant l'avantage de la glace, les Briançonnais ont toujours mené la série, remportant les matches n°1, 3 et 5 (7-2 ; 2-6 ; 2-0). Les Angevins n'ont toutefois pas laissé l'écart se creuser, répondant du tac au tac en s'imposant dans les rencontres n°2, 4 et 6 (3-4 ; 3-1 ; 3-1). Le 7ème match décisif, disputé à René Froger, tourne en revanche nettement en faveur de Briançon (5-1). Et c'est ainsi que le titre échappa de nouveau de justesse aux Angevins...

Ce beau parcours est l'oeuvre d'un collectif, mais certaines individualités y ont fortement contribué. A commencer par Florian Hardy, qui avec 478 arrêts, est le gardien ayant réalisé le plus de parades durant les playoffs. Tim Crowder et Johan Skinnars, meilleurs marqueurs du club en phases finales, avec respectivement 19 et 17 points inscrits, ont prouvé leur efficacité. A défaut de Coupe Magnus, les hommes de Simon Lacroix ont tout de même réussi à ramener la Coupe de France pour la 2ème fois sur les bords de Maine après 2007. Un trophée obtenu grâce à une victoire 4-0 en finale devant Rouen.

Modifié le lundi, 07 juillet 2014 09:38
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide
  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG Linkedin FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.

NOS PARTENAIRES

SYNERGLACEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE SLM

Accédez à la boutique officielle de la SLM et de ses clubs !