Communiqué. Playoffs de Synerglace Ligue Magnus

Publié le dimanche, 08 mars 2020 23:13

Samedi 7 mars, le Bureau Directeur de la FFHG a dû prendre la décision de figer la série du quart de finale de la SLM entre les clubs d’Amiens et Mulhouse. La motivation résidait alors de l’impossibilité administrative d’organiser le match n°6 compte tenu des décisions prises d’une part par la préfecture du Haut-Rhin (match à huis-clos avec limitation à 50 personnes présentes joueurs compris), et d’autre part par la préfecture de la Somme (interdiction d’accueillir l’équipe de Mulhouse car en provenance d’un cluster).

De son côté, le président de Mulhouse, auditionné par le Bureau Directeur, proposait comme seule solution de suspendre les playoffs jusqu’au terme de la décision préfectorale, soit deux semaines. Proposition rejetée par le Bureau tant par la complexité à décaler ainsi le calendrier que du fait des contraintes imposées par le calendrier international ainsi que le risque d’aggravation de la situation sanitaire qui pèse sur le déroulement de l’ensemble des compétitions sportives françaises.

La décision de figer la série avec le score acquis sur le terrain apparaissait donc comme permettant de respecter au mieux dans ce contexte la compétition en cours, les autres clubs concernés, mais aussi la logique sportive puisqu’une des deux équipes avait pris l’avantage sur le terrain.

Malgré l’officialisation de cette décision, douloureuse à prendre mais responsable, la Fédération a poursuivi l’exploration de pistes possibles, en prenant notamment langue auprès des autorités compétentes. La seule issue était d’obtenir l’accord d’une préfecture pour organiser la rencontre et ne pas essuyer un refus comme à Mulhouse et Amiens.

Ces démarches ont permis de dégager une solution : jouer la rencontre 6 et le cas échéant le match 7 à l’Aren’Ice de Cergy-Pontoise, la préfecture du Val d’Oise ayant donné son accord.

Le club d’Amiens a aussitôt accepté cette proposition, faisant preuve d’un esprit sportif sans faille… alors qu’il était déjà qualifié en demi-finale.

La proposition a été faite au club de Mulhouse qui doit confirmer officiellement sa participation au match 6 mardi 10 mars à Cergy-Pontoise.

Le Bureau Directeur, à nouveau réuni en soirée ce dimanche, a donc validé la tenue du match 6 à l’Aren’Ice de Cergy-Pontoise mardi 10 mars. Cette rencontre se déroulera à huis-clos, conformément à l’accord de la préfecture du Val d’Oise.

En cas de victoire de Mulhouse, le match 7 se déroulera dans les mêmes conditions également à l’Aren’Ice.

Le club de Grenoble ayant proposé de décaler la demi-finale qui la concerne, cette demi-finale se déroulera à partir de vendredi à Grenoble, alors que l’autre demi-finale opposant Rouen à Angers commencera bien dès mardi 10 mars.

La FFHG est persuadée que, dans le contexte actuel, cette solution permettra de poursuivre la compétition dans son format initial, avec le ferme espoir que les contraintes évolutives qui s’imposent aux organisateurs des compétitions sportives autoriseront la Synerglace Ligue Magnus à livrer un palmarès issu d’une finale jouée sur la glace.
  

Modifié le dimanche, 08 mars 2020 23:27
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide
  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG Linkedin FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.

NOS PARTENAIRES

SYNERGLACEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE SLM

Accédez à la boutique officielle de la SLM et de ses clubs !