SLM - Bilan 18/19. Dix ans que Grenoble attendait ça

Publié le jeudi, 08 août 2019 14:00

Dix ans après leur dernier titre de Champion de France, les Brûleurs de Loups de Grenoble ont renoué avec le succès, soulevant la 7ème Coupe Magnus de leur histoire. Un heureux dénouement à l'issue d'une série épique contre Rouen en finale des playoffs.

Cet article ponctue notre série de bilans de la saison 18-19 des clubs ayant évolué en Synerglace Ligue Magnus. 

Le capitaine grenoblois Joël Champagne soulève la Coupe Magnus sur la glace rouennaise Le capitaine grenoblois Joël Champagne soulève la Coupe Magnus sur la glace rouennaise Crédit : Fabien Baldino

"Pour les plus de 98 000 personnes ayant fait le déplacement à Polesud sur l'ensemble de la saison, le rêve d'un titre de Champion de France devra attendre avant d'être réalisé... Peut-être l'année prochaine pour fêter les 10 ans du dernier sacre ?" Tels étaient nos mots l'an passé au moment d'écrire le bilan de la saison grenobloise 17/18, terminée avec un statut de Vice-champion, après une défaite 4-0 contre Rouen en finale. Opposés à ce même adversaire en 2018/2019, les Brûleurs de Loups ont pris leur revanche, mettant fin à l'attente de leurs supporters, qui sont encore venus nombreux à la patinoire cette année. Avec près de 102 000 entrées, Polesud est la patinoire affichant la plus forte affluence de Synerglace Ligue Magnus.

La délivrance de soulever la Coupe Magnus est cependant arrivée loin de Polesud, au bout du suspense, à l'issue d'un Match 7 très serré, disputé sur la glace de l'Île Lacroix. Menés 1-0 par les Dragons après 40 minutes de jeu, les BDL ont renversé la situation lors du dernier tiers. Christophe Tartari a d'abord égalisé en powerplay (42"02) avant que Damien Fleury n'inscrive le but providentiel (53"50). Deux hommes qui étaient déjà présents lors du titre de 2009, à l'instar de Julien Baylacq, Antonin Manavian et Teddy Trabichet. Les derniers instants de cette rencontre ont permis à Lukas Horak et la défense iséroise de s'illustrer, avec notamment une pénalité tuée (57"27). Élu MVP de la finale, le gardien tchèque termine les playoffs avec la plus faible moyenne de buts encaissés par match (1,75) et le pourcentage le plus élevé de tirs arrêtés (94,1%). 

Avant de connaître ce superbe dénouement et de ramener le trophée du Champion de France sur les bords de l'Isère pour la septième fois de leur histoire, la bataille face aux Dragons fut rude et mémorable pour les Brûleurs de Loups. Après avoir gagné les deux premiers matches à l'extérieur 3-2, les BDL se sont fait renverser, perdant les manches 3 et 4 à domicile, puis le match 5 en Normandie 4-3 après la séance des tirs au but ! Dos au mur, les Grenoblois ont su se montrer solides devant leur public de Polesud pour décrocher un septième match décisif (4-1), avec la suite que l'on connait... (cliquez ici pour retrouver le résumé détaillé de la finale)

Des unités spéciales efficaces

Une série finale très indécise qui contraste avec les tours précédents, où les BDL n'ont rien laissé à leurs adversaires. Nice en quart puis Amiens en demi ont ainsi dû laisser passer la machine grenobloise, s'inclinant sèchement 4-0. Lors des phases finales, les joueurs d'Edo Terglav ont été impressionnants sur leurs unités spéciales, affichant les meilleurs pourcentages de réussite, que ce soit en powerplay (26,09%) ou en infériorité numérique (89,29%). Une performance dans la continuité de la saison régulière, où ils avaient également dominé tous leurs concurrents dans ces domaines.

Une saison régulière qui aura vu les Grenoblois perdre uniquement à sept reprises en 44 journées, dont trois fois contre Rouen. Deux belles séries de victoires ont construit leur parcours : neuf succès de rang entre le 8 septembre et le 6 octobre, puis dix matches gagnés d'affilée du 20 janvier au 24 février. Des victoires souvent construites grâce à de bonnes entames de rencontre. Grenoble est en effet la seule équipe à ne pas avoir subi de renversement de situation lorsqu'elle menait à la fin du T1. En 25 situations, les BDL se sont imposés à tous les coups ! Malgré cela, ils termineront cette première phase avec 15 longueurs de retard sur les Dragons au classement général, mais non sans avoir réussi à affoler certains compteurs...

Dès le 14 septembre, Grenoble passait un 10-2 à Angers au Haras. Les Grenoblois feront mieux en termes d'écart le 8 janvier, étrillant Strasbourg 9-0 à l'Iceberg ! Personne n'égalera cette prouesse. Autre record : la victoire 10-5 contre les Ducs à Polesud du 15 janvier qui représente le match le plus prolifique en buts de la saison en Synerglace Ligue Magnus ! Avec tous ces scores-fleuves, peu surprenant de retrouver trois BDL en tête du classement des meilleurs marqueurs de la SLM. Avec 61 points dont 29 buts, Guillaume Leclerc devance d'une unité ses coéquipiers Denny Kearnay et Joël Champagne. En plus du Trophée Charles Ramsay, le jeune international tricolore sera élu meilleur joueur français à l'issue de la phase régulière (Trophée Albert Hassler). Le dernier Grenoblois à avoir reçu cette distinction n'était autre qu'un certain Damien Fleury en 2010. Deux récompenses individuelles qui enrichissent une saison dorée sur le plan collectif. 


Statistiques 2018/2019 - Brûleurs de Loups de Grenoble

Saison régulière

Classement : 2ème

Buts Pour / Buts Contre : 195 (1er) / 91 (2ème)

Meilleur compteur : Guillaume Leclerc (44 Matches, 29 Buts + 32 Assists = 61 Pts) 

Supériorité numérique : 26,70% (1er)

Infériorité numérique : 89,66% (1er)
 

Playoffs

Quart de finale : Vainqueur de Nice 4-0

Demi-finale : Vainqueur d'Amiens 4-0

Finale : Vainqueur de Rouen 4-3

Meilleur compteur : Guillaume Leclerc (15 matches, 7 Buts + 14 Assists = 21 Pts)

 

Distinctions individuelles

Trophée Charles Ramsay (meilleur compteur) : Guillaume Leclerc

Trophée Albert Hassler (meilleur joueur français) : Guillaume Leclerc


Retrouvez les articles bilans de l'ensemble des clubs ayant disputé la saison 18/19 de SLM :

Strasbourg / Lyon / Mulhouse / Anglet / Chamonix / Nice / Bordeaux / Angers / Gap / Amiens / Rouen / Grenoble


Infos diffusion

 Tous les matches de la saison 2019/2020 de Synerglace Ligue Magnus seront diffusés en direct sur la plateforme Fanseat.

Modifié le jeudi, 08 août 2019 14:35
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide
  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG Linkedin FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.
2019-11-22T00:00:00+0100
2019-11-22T00:00:00+0100
2019-11-23T00:00:00+0100
2019-11-23T00:00:00+0100
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

SYNERGLACEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE SLM

Accédez à la boutique officielle de la SLM et de ses clubs !