SLM - Le sacre grenoblois match après match !

Publié le mardi, 16 avril 2019 17:20

Les Brûleurs de Loups ont remporté la finale de Synerglace Ligue Magnus et le titre de Champion de France le mardi 9 avril après une série en sept rencontres face à Rouen. Match par match, retour sur une finale d'exception. Découvrez également en fin d'article les statistiques individuelles de la finale. 

Cliquez ici pour retrouver le tableau des playoffs

Mardi 9 avril, les BDL ont remporté le Match 7 grâce à un but de Damien Fleury. Ils sont Champions de France ! Mardi 9 avril, les BDL ont remporté le Match 7 grâce à un but de Damien Fleury. Ils sont Champions de France ! Crédit : Fabien Baldino
La surprise grenobloise

Vendredi 29 mars - Match 1 

Les Brûleurs de Loups montrent d'entrée qu'ils ne sont pas en finale pour rien et que la logique du classement de saison régulière ne comptera pas pour cette finale ! Grenoble débute parfaitement avec l'ouverture du score de Sacha Treille sur powerplay. Les BDL inscrivent même les trois premiers buts de la série, ne laissant ainsi que peu de chances aux Rouennais d'obtenir un point pour leur premier match à domicile. Malgré deux buts, Rouen ne parviendra pas à revenir sur Grenoble, qui crée une première surprise en s'imposant à l'Ile Lacroix chez le leader de saison régulière.

  • Rouen 2-3 Grenoble (0-1 ; 0-1 ; 2-1)

Lien feuille de match

Les BDL confirment

Samedi 30 mars - Match 2 

Comme lors du match 1, c'est Grenoble qui ouvre la marque par l'intermédiaire de Damien Fleury (13"10). Mais cette fois-ci, les Rouennais répondent rapidement à l'ouverture du score en égalisant seulement deux minutes plus tard par leur capitaine Mathieu Roy. C'est ensuite autour des Rouennais de prendre l'avantage pour la première fois de la série... avant que Patrick McEachen n'égalisent en powerplay pour les BDL moins de 2 minutes plus tard ! Une égalisation fructifiée par Joel Champagne qui donne l'avantage définitif à son équipe après 51 minutes de jeu. Les BDL mènent désormais 2-0 et s'apprêtent à disputer deux rencontres à Polesud. Le titre en approche ? 

  • Rouen 2-3 Grenoble (1-1 ; 1-1 ; 0-1)

Lien feuille de match

Rouen réagit

Mardi 2 avril - Match 3 

Dos au mur, Rouen n'avait plus d'autre choix que de gagner pour garder un espoir de titre. Pour la première fois de la série, l'ouverture du score est rouennaise (Mathieu Roy, 18"43). Les Brûleurs de Loups, poussés par 4 208 spectateurs, parviennent à égaliser en début de deuxième tiers par Antonin Manavian. Le troisième tiers est intense et disputé. On croît pendant longtemps assister à la première prolongation de cette série finale mais Florian Chakiachvili, à 41 secondes de la sirène, trompe Lukas Horak et délivre des Rouennais qui reviennent ainsi à une victoire de l'égalisation. Ce succès intervient grâce à deux buts rouennais en powerplay, leurs deux premiers dans cette série finale. 

  • Grenoble 1-2 Rouen (0-1 ; 1-0 ; 0-1)

Lien feuille de match

Rouen égalise !

Mercredi 3 avril - Match 4

Ce Match 4, décisif tant pour les BDL que pour les Dragons, s'est avéré être la rencontre la moins prolifique. La faute notamment à deux gardiens brillants, Matija Pintaric, auteur de 38 parades, et Lukas Horak, 31 arrêts ce même soir. C'est Marc-André Thinel qui marque le seul but de la rencontre après 7 minutes de jeu, offrant ainsi aux Dragons l'égalisation. Rouen s'offre avec ce match 4 le seul blanchissage de cette série finale. 

  • Grenoble 0-1 Rouen (0-1 ; 0-0 ; 0-0)

Lien feuille de match

Rouen en route vers le titre ? 

Vendredi 5 avril - Match 5

Quel match ! Rouennais et Grenoblois ont offert aux 2 746 spectateurs de l'Ile Lacroix un spectacle dont ils se souviendront longtemps. Les Rouennais attaquent fort et mènent 2-0 après seulement sept minutes de jeu. Dans le deuxième tiers, Rouen répond à la réduction du score grenobloise de Kyle Hardy en reprenant immédiatement deux buts d'avance une minute plus tard grâce à Marc-André Thinel. Les BDL n'abdiquent pas et parviennent à égaliser en inscrivant coup sur coup deux buts avant la fin du deuxième tiers. La troisième et dernière période est plus calme mais pas moins intense. Les deux équipes butant sur les gardiens, le sort de ce match 5 se jouera après le temps réglementaire. 

Les 10 minutes de prolongation s'avèrent irrespirable tant la pression se fait ressentir sur la glace. Elles amèneront finalement à une série de tirs au but, la première dans une finale Ligue Magnus depuis le 22 mars 2016 et une victoire de Rouen, déjà, à Angers (3-2). À l'image de la rencontre, la séance de tirs au but est indécise. Après 11 tirs et 5 buts marqués dans cette séance, Anthony Guttig s'occupe de propulser le 12ème au fond des filets grenoblois. Rouen s'adjuge ainsi le match 6 et semble filer vers le titre ! 

  • Rouen 4-3 Grenoble (2-0 ; 1-3 ; 0-0 ; 0-0 ; 1-0)

Lien feuille de match

 Il y aura un match 7 !

Dimanche 7 avril - Match 6

Grenoble doit s'imposer pour ne pas voir les Dragons soulever la Coupe Magnus à Polesud. Denny Kearney ouvre le score en toute fin de premier tiers et laisse les BDL sur la bonne voie. Mais Nicolas Ritz profite d'un powerplay pour égaliser au retour des vestiaires. Ça ne suffit pas cependant pour gêner des Grenoblois déterminés, qui reprennent l'avantage quelques minutes plus tard par Patrick McEachen. Les BDL inscriront deux nouveaux buts juste avant la 2ème pause. Les Rouennais ne s'en relèveront pas. Grenoble, à domicile, remporte le Match 6 et disputera une finale dans la finale : le match 7.

  • Grenoble 4-1 Rouen (1-0 ; 3-1 ; 0-0)

Lien feuille de match

Grenoble sacré au bout du suspense

Mardi 9 avril - Match 7

Mené 1-0 pendant 30 minutes suite à un but de Mathieu Brodeur après 11 minutes de jeu, Grenoble a longtemps vu le titre lui échapper. Sanctionné d'une 2+2 en début de 3ème tiers, Loic Lampérier offre aux BDL une occasion d'égaliser qu'ils ne manqueront pas. En effet, en supériorité numérique, Christophe Tartari parvient à mettre le palet dans les filets de Matija Pintaric après un cafouillage. Un but un peu chanceux qui remet en selle les BDL. Et qui offre à Damien Fleury assez de confiance pour tenter sa chance à une bonne douzaine de mètres du but rouennais une dizaine de minutes plus tard. Un tir puissant qui terminera sa course en lucarne. L'international français marque ainsi le dernier but de cette série finale et fait de Grenoble le Champion de France 2019. 

  • Rouen 1-2 Grenoble (1-0 ; 0-0 ; 0-2)

Lien feuille de match


Les statistiques individuelles de la finale

Meilleur marqueur 

  • Grenoble : Damien Fleury (6 points, dont 2 buts)
  • Rouen : Anthony Guttig (5 points, dont 3 buts)

Meilleur buteur 

  • Grenoble : Damien Fleury, Sacha Treille, Patrick McEachen et Kyle Hardy (2 buts)
  • Rouen : Mathieu Roy et Anthony Guttig (3 buts)

Joueurs décisifs (but + assist) dans le plus de match :

  • Grenoble : Guillaume Leclerc et Damien Fleury avec 5 matches
  • Rouen : Anthony Guttig avec 4 matches

Gardiens

  • Grenoble : Lukas Horak, 204 arrêts, soit 94% de tirs arrêtés
  • Rouen : Matija Pintaric, 206 arrêts, soit 92,79% de tirs arrêtés
 
 
 
 
Modifié le mercredi, 17 avril 2019 10:30

Media

vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide
  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG Linkedin FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.
2019-11-22T00:00:00+0100
2019-11-22T00:00:00+0100
2019-11-23T00:00:00+0100
2019-11-23T00:00:00+0100
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

SYNERGLACEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE SLM

Accédez à la boutique officielle de la SLM et de ses clubs !