SLM - Zone stats. Les Dragons planent sur l'élite

Publié le mercredi, 12 décembre 2018 10:00

La Synerglace Ligue Magnus vient de débuter la phase retour de la saison régulière. Nous profitons de la coupure causée par la trêve internationale pour vous présenter notre second article dédié aux statistiques SLM. Au sommaire : les Top Scorer Synerglace, pourcentage d'arrêts, ratio +/- pour les défenseurs, séries de victoires, efficacité des unités spéciales et record d'affluence. Si Grenoble était omniprésent au quart de la saison régulière, le leader Rouen est logiquement revenu sur le devant de la scène en s'installant sur presque chaque podium de chaque catégorie. Bordeaux et Amiens se montrent aussi présents dans plusieurs domaines.

Le leader Rouen est logiquement présent dans la plupart des catégories de la SLM ! Le leader Rouen est logiquement présent dans la plupart des catégories de la SLM ! Crédit : Cristophe Delaville

Stats individuelles

Top Scorer Synerglace

Comme le veut la tradition, le meilleur marqueur de chaque club porte un casque différent des autres joueurs, sponsorisé par Synerglace, afin de le mettre en valeur. En tête de ce classement, nous retrouvons toujours l'attaquant américain de Grenoble Denny Kearney, auteur de 36 points depuis le début de saison. Le podium est encore complété par le Niçois Peter Jr Hrehorcak (27 points). Nous notons l'arrivée d'Andrew Jonhston sur le podium, le Bordelais totalise 26 points. L'attaque grenobloise est très en forme puisqu'au classement général des meilleurs marqueurs, les Brûleurs de Loups composent à eux seuls le Top 3 !

  1. Denny Kearney (Grenoble, USA) 36 points dont 13 buts en 23 matches joués
  2. Peter Jr Hrehorcak (Nice, SVK) 27 points dont 12 buts en 24 matches joués 
  3. Andrew Johnston (Bordeaux, USA) 26 points dont 8 buts en 23 matches joués
  4. Elvijs Biezais (Gap, LAT) 25 points dont 14 buts en 21 matches joués 
  5. Alex Aleardi (Rouen, USA) 25 points dont 13 buts en 24 matches disputés
  6. Erik Higby (Chamonix, USA) 23 points dont 8 buts en 22 matches joués
  7. Maxime Lacroix (Angers, FRA-CAN) 22 points dont 13 buts en 23 matches joués
  8. Julien Correia (Lyon, FRA) 22 points dont 10 buts en 23 matches joués
  9. Philippe Halley (Amiens, CAN) 21 points dont 11 buts en 24 matches disputés
  10. Michal Duras (Strasbourg, CZE) 19 points dont 6 buts en 24 matches disputés
  11. Thomas Decock (Anglet, FRA) 16 points dont 6 buts en 23 matches disputés
  12. Kevin Hecquefeuille (Mulhouse, FRA) 16 points dont 5 buts en 24 matches disputés

 

Les gardiens 

Matija Pintaric est toujours le gardien le plus efficace de la SLM avec près de 95% d'arrêts. Le portier français d'Amiens, Henri-Corentin Buysse, fait une très belle entrée en se plaçant en deuxième position, faisant reculer Lukas Horak, le gardien de Grenoble, à la troisième place. Nous notons aussi l'arrivée de Jordan Cooke (Gap) et d'Ervins Mustukovs (Nice), dans ce Top 5. Sans réelle surprise, nous retrouvons les trois premiers du classement aux trois premières places de cette catégorie, qui sont aussi les trois meilleures défenses de la SLM.

Les meilleurs gardiens par % d'arrêts* :

*Parmi les gardiens ayant disputé au moins 19 matches

Les défenseurs

Le défenseur finlandais de Nice Juha Tarkkanen domine ce classement puisqu'il est aussi le troisième meilleur passeur de l'élite. Le podium est complété par Florian Chakiachvili le Dragon et Christophe Tartari le Brûleur de Loup. Au niveau du ratio +/-, Rouen place deux défenseurs aux deux premières places, les Rapaces pointent le bout de leur nez grâce à l'excellent ratio du défenseur américain Parker Reno.

Les meilleurs défenseurs en nombre de points :

Les meilleurs défenseurs au niveau du ratio +/- :

 

Stats collectives

Séries de victoires

Rouen apparaît bien évidemment en tête de chaque catégorie avec un bilan vertigineux de 23 victoires en 24 matches disputés en SLM. Meilleure série de victoire consécutives, les Dragons ont aussi la plus grande série à domicile et sont toujours invaincus à l'extérieur avec 12 succès de rang, en ayant réussi à s'imposer sur chaque patinoire de l'élite. Grenoble est aussi bien présent dans ce classement, tout comme Amiens. Une nouvelle fois, les trois équipes présentes sur le podium apparaissent dans une catégorie.

Victoires consécutives :

  • 1/ Rouen : 17
  • 2/ Grenoble : 9
  • 3/ Amiens : 6 

Victoires à domicile :

  • 1/ Rouen : 9 
  • 2/ Amiens, Gap et Angers : 5

Victoires à l'extérieur :

  • 1/ Rouen : 12 (en cours)
  • 2/ Grenoble : 7
Efficacité des unités spéciales

Si Grenoble est dominé par Rouen au classement, c'est bien dans cette catégorie que les BDL règnent sans partage. Le powerplay grenoblois affiche une baisse significative entre les deux bilans (39,34% à 31,35%), mais reste largement en tête avec plus de 30% de situations converties en supériorité numérique (35 sur 111). Rouen intègre ce podium, tandis que Lyon recule à la troisième place, les deux avec plus de 20% de réussite dans ce domaine

Et les Brûleurs de Loups se montrent aussi efficaces en infériorité numérique en étant la seule équipe à éliminer plus de 90% de situations défavorables ! Rouen et Bordeaux complètent toujours le podium. Lyon a laissé sa dernière place à Mulhouse quant au fait de ne pas tuer les pénalités, les deux équipes sont les seules à moins de 75% de réussite.

Les équipes les plus efficaces en supériorité numérique :

  • 1/ Grenoble : 31,35%
  • 2/ Rouen : 23,58%
  • 3/ Lyon : 21,43%

Les équipes les plus efficaces en infériorité numérique :

  • 1/ Grenoble : 90,10%
  • 2/ Rouen : 86,11%
  • 3/ Bordeaux : 84,16%
Affluences

Côté patinoire, Grenoble est toujours en tête puisque Polesud détient la meilleure affluence sur un match. C'était lors du premier choc face à Rouen fin octobre où plus de 4 000 spectateurs étaient réunis. Bordeaux signe aussi une belle affluence à la même période dans le derby contre Anglet en atteignant les 3 312 spectateurs ! Amiens complète le podium avec presque 3 000 spectateurs enregistrés face à Bordeaux le mois dernier.

Meilleure affluence des patinoires par club :

  • 1/ Polesud, Grenoble : 4 079 spectateurs lors de Grenoble-Rouen (27/10/18) 
  • 2/ Mériadeck, Bordeaux : 3 312 spectacteurs lors de Bordeaux-Anglet (26/10/18) 
  • 3/ Le Coliseum, Amiens : 2 966 spectateurs lors d'Amiens-Bordeaux (13/11/18) 
  • 4/ Charlemagne, Lyon : 2 768 spectateurs lors de Lyon-Grenoble (30/11/18)
  • 5/ L'Ile Lacroix, Rouen : 2 747 spectateurs lors de Rouen-Grenoble (23/11/18) 
  • 6/ Alp Arena, Gap : 2 325 spectateurs lors de Gap-Chamonix (03/11/18) 
  • 7/ Le Haras, Angers : 1 250 spectateurs lors d'Angers-Lyon (31/10/18) 
  • 8/ L'Iceberg, Strasbourg : 1 231 spectateurs lors de Strasbourg-Mulhouse (21/09/18) 
  • 9/ La Barre, Anglet : 1 215 spectateurs lors d'Anglet-Rouen (13/11/18) 
  • 10/ L'Illberg, Mulhouse : 1 079 spectateurs lors de Mulhouse-Strasbourg (26/10/18) 
  • 11/ Jean Bouin, Nice : 911 spectateurs lors de Nice-Lyon (13/10/18) 
  • 12/ Richard Bozon, Chamonix : 885 spectateurs lors de Chamonix-Bordeaux (31/10/18) 
Modifié le mercredi, 12 décembre 2018 12:52
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG par email et vous acceptez nos « CGU ».

Adresse email non valide
  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

SUIVEZ LA FFHG DailyMotion FFHG Youtube FFHG Instagram FFHG Twitter FFHG Facebook FFHG

Vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter fédéral sur nos actualités par email et vous acceptez nos CGU.
2019-01-19T00:00:00+0100
2019-01-19T00:00:00+0100
2019-01-19T00:00:00+0100
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

SYNERGLACEL'EQUIPEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE

Boutique officielle