Le Trophée

Alors que l’ancien journaliste Tristan Alric imagina sa création en 1979 à l’occasion du trentième titre historique obtenu par le club de Chamonix, le quotidien sportif L’Equipe publia pour la première fois le mardi 13 octobre 1985 un article annonçant la création de la Coupe Magnus. Le grand public découvre ainsi l’existence du trophée suprême du championnat de France de hockey sur glace.

Sa naissance officielle intervient quinze jours plus tard par l’envoi d’une lettre fédérale à tous les clubs, écrite par le président du Comité national de hockey de l’époque, Henri Lafit. « Cette récompense, qui sera désormais l'équivalent du Bouclier de Brennus en rugby, sera attribuée au champion de France. Elle devra être remise en jeu toutes les saisons à l’image de la Coupe Stanley au Canada. Le Comité souhaite que ce trophée prenne une ampleur nationale », précisait ce dernier dans son courrier.

La « Coupe Magnus », baptisée de la sorte en l’honneur du Français Louis Magnus, premier président de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), était finalement adoptée lors de cette saison 1985-1986.

Le premier champion de France à se l’être vue attribuée fût donc l’équipe de Saint-Gervais, emmenée par son capitaine André Peloffy.

En 2016, la Coupe Magnus a fêté ses 30 ans. Rouen, sacré Champion devant Angers, l'a soulevé pour la 14ème fois de son histoire, un record. Découvrez en infographie tous les chiffres-clés du trophée mythique remis au vainqueur de la Ligue Magnus. (Cliquez sur l'image pour accéder à notre série d'articles "rétrospective" sur les 30 ans de la Coupe Magnus)

  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader
2017-10-21T00:00:00+0200
2017-10-21T00:00:00+0200
2017-10-22T00:00:00+0200
2017-10-24T00:00:00+0200
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

SAXOPRINTSYNERGLACEL'EQUIPEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE

Boutique officielle

 
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok