SLM - Bilan 17/18. Strasbourg y a cru jusqu'au bout

Publié le vendredi, 11 mai 2018 10:00

Très peu en vue tout au long de la saison régulière, l'Étoile Noire a su accélérer en fin de championnat pour s'offrir un espoir de maintien. Elle a finalement perdu sa place dans l'élite chez elle, à l'Iceberg, contre Épinal lors de la dernière journée de Poule de Maintien, alors qu'une victoire suffisait à réaliser l'exploit de remonter dix points en six matches.

Du 10 mai au 22 juillet, chaque jeudi, retrouvez sur notre site un bilan de la saison 17-18 d'un des clubs ayant évolué en Saxoprint Ligue Magnus. Rendez-vous la semaine prochaine avec les Pionniers de Chamonix. 

Malgré 5 cinq victoires en playdown, Strasbourg est relégué en Division 1. Malgré 5 cinq victoires en playdown, Strasbourg est relégué en Division 1. Crédit : Simonin Saison 17-18

En signant le record de la saison du nombre de matches sans victoire dans le temps réglementaire (18) dès l'ouverture du championnat, les Strasbourgeois ne pouvaient pas plus mal commencer la saison. L'Étoile Noire décroche sa première victoire le soir de la 19ème journée lors d'un déplacement à Mulhouse, où les Strasbourgeois s'imposent 6-3.

Malheureusement pour l'Étoile Noire, cette première victoire n'a pas servi de fer de lance à la saison strasbourgeoise puisque la prochaine victoire des hommes de Daniel Bourdages n'interviendra que deux mois plus tard, le 5 janvier, contre les Aigles (3-2). Nice est d'ailleurs la seule équipe à s'être inclinée à deux reprises contre Strasbourg cette saison.

Deux semaines après cette deuxième victoire, l'Étoile Noire signe le plus gros coup d'éclat de sa saison en s'imposant à l'Iceberg 6-3 face à Grenoble. Les coéquipiers de Roope Nikkila, auteur d'un triplé ce soir-là, offre ainsi à leurs supporters un peu de bonheur dans une saison difficile. Les Strasbourgeois offriront une nouvelle victoire à leur public le 11 février face à Nice (5-4). Une succès qui s'avèrera déterminant pour le maintien des espoirs alsaciens.

L'Étoile Noire avait son destin en main

Avec uniquement quatre succès en 44 rencontres, il était difficile d'éviter la poule de maintien pour l'Étoile Noire. Les Strasbourgeois concédaient un retard de dix points sur Chamonix au début des playdowns : la partie semblait donc jouée d'avance. Mais le réveil de l'Étoile Noire, aussi surprenant qu'impressionnant, aura fait trembler Chamonix jusqu'au bout. Strasbourg avait six rencontres à disputer et devait en remporter a minima quatre en espérant des résultats favorables pour se maintenir. Les Strasbourgeois ont fait mieux en remportant cinq rencontres dont la double confrontation décisive contre Chamonix. Lors de la dernière journée de poule de Maintien, tout semblait en faveur de l'Étoile Noire : elle n'avait besoin que d'une victoire, jouait à domicile, restait sur 100% de succès en playdowns et affrontait un Épinal qui ne jouait qu'un titre honorifique de vainqueur de la poule de Maintien. Mais Strasbourg n'a pas su conserver l'avantage au score dont elle disposait en fin de deuxième tiers (2-1) et s'est incliné 3-2, laissant ainsi la victoire et l'exploit s'envoler.

En saison régulière, Strasbourg n'aura finalement obtenu que 19 points. Les Strasbourgeois pointent à la dernière place aux classements des buts marqués (91) et des buts pris (203). Également lanterne rouge du classement des infériorités numériques, l'Étoile Noire fait un peu mieux dans celui des supériorités numériques, terminant à la neuvième place de ce dernier avec 16,06% de supériorités converties. Côté individualité, deux hommes se sont tout particulièrement distingués cette saison. Michal Duras, auteur de 31 points (12 buts, 19 assists), termine meilleur marqueur de son équipe. Valerian Mathieu redore lui le blason strasbourgeois en remportant, à égalité avec l'Amiénois Rudy Matima, le trophée Jean-Pierre Graff désignant le meilleur espoir de la saison. L'attaquant français de 19 ans a pris part à l'ensemble des matches de son équipe cette saison et a été directement impliqué sur 30% des buts de son équipe.

Après une saison régulière au bilan catastrophique et une poule de maintien qui aura eu le mérite de faire vibrer ses supporters, Strasbourg retourne en Division 1 douze ans après l'avoir quittée sur un titre de champion (2006). Habituée au plus haut niveau, nul doute que l'Étoile Noire brillera de nouveau dans un futur plus ou moins proche.


Saison régulière

Classement : 12ème

Buts Pour / Buts Contre : 91 (12ème) / 203 (12ème)

Meilleur compteur : Michal Duras (42 Matches, 12 Buts + 19 Assists = 31 Pts)

Supériorité numérique : 16,06% (9ème)

Infériorité numérique : 72,16% (12ème)
 

Poule de Maintien

Classement : Dernier

Buts Pour / Buts Contre : 50 (3ème) / 59 (3ème)

Meilleur compteur : Michal Duras (16 matches, 6 Buts +11 Assists = 17 Pts)

Distinction individuelle 

Valérian Mathieu, co-meilleur espoir avec Rudy Matima (Amiens)

Tous les matches de la saison 2018/2019 seront diffusés en direct sur Fanseat : abonnement de 7€99c par mois sans engagement, avec les 14 premiers jours offerts.


Retrouvez les bilans de fin de saison de l'ensemble des clubs ayant disputé la saison 2017/2018 de SAXOPRINT Ligue Magnus :

Strasbourg - Chamonix - Épinal - Nice - Mulhouse - Angers - Bordeaux - Lyon - Amiens - Gap - Rouen - Grenoble

Le bilan des équipes en italique n'est pas encore publié.

 

Modifié le mardi, 22 mai 2018 12:21
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG.

Adresse email non valide

Actualités Magnus - A lire aussi

  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader

NOS PARTENAIRES

SAXOPRINTSYNERGLACEL'EQUIPEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE

Boutique officielle

 
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok