SLM - Bilan 16/17. Amiens, fidèle au poste

Publié le jeudi, 13 juillet 2017 10:00

Quart de finaliste en 2015 et 2016, Amiens a atteint le même stade cette saison. Malgré quelques individualités fortes et une efficacité remarquable en supériorité numérique, les Gothiques n'ont pas réussi à enchaîner les victoires et à passer le cap des quarts de finale lors des Playoffs. 

Du 8 juin au 24 août, chaque jeudi, retrouvez sur notre site un bilan de la saison 16-17 d'un des clubs ayant évolué en Saxoprint Ligue Magnus. Rendez-vous la semaine prochaine avec les Ducs d'Angers. 

Amiens a été l'équipe la plus efficace en powerplay cette saison. Amiens a été l'équipe la plus efficace en powerplay cette saison. Christophe Moreau

Régularité : s'il n'y avait qu'un seul mot pour définir les Gothiques, ce serait sans doute celui-là. Lors de la saison 2014-2015, Amiens termine 7ème de la saison régulière et se fait éliminer en quarts de finale par Gap. Rebelote pendant l'exercice 2015-2016 : 7ème place de saison régulière et défaite en quarts contre Épinal. En 2017, Amiens n'a pas changé. Septièmes au terme de la saison régulière, les Gothiques ont été battus en quarts de finale par Grenoble, 4-1 dans la série

Les Gothiques ont eu du mal à enchaîner les succès cette saison. À deux reprises seulement, Amiens s'est imposé deux fois d'affilée ou plus : contre Dijon (3-0) et Angers (2-0) fin novembre, et en fin de saison contre Angers (4-3), Nice (1-0), et Grenoble (7-3). Face aux Brûleurs de Loups, les Gothiques ont signé leur plus large victoire de la saison. C'est également à Grenoble qu'Amiens a connu son plus gros revers en s'inclinant 7-1 sur la glace de Pôle Sud. 

Le powerplay a été l'une des grandes forces d'Amiens. Les Gothiques ont été l'équipe la plus efficace en supériorité numérique avec 26 buts inscrits en 156 powerplay, soit 23,08%. En revanche, les Amiénois ont eu plus de difficultés en infériorité numérique. Ils ont concédé 784 minutes de pénalité (seul Épinal a fait plus avec 812 minutes) et encaissé 39 buts en 192 infériorités numériques, soit le 9ème taux du championnat (79,69%).

Yanick Riendeau dans le top 5 des meilleurs marqueurs

Avec 50 points au compteur (20 buts, 30 assists), Yanick Riendeau a été le fer de lance de l'attaque amiénoise. Le Canadien a d'ailleurs terminé 5ème meilleur marqueur de Saxoprint Ligue Magnus, juste devant son coéquipier Joël Champagne, auteur de 48 points (21 buts, 27 assists). 

Cela n'a pas suffi lors des Playoffs. Amiens a rivalisé avec Grenoble lors des deux premières rencontres : victoire 5-4 au tirs au but puis défaite 4-5. Grenoble a ensuite pris l'avantage, aussi bien sur le plan comptable que psychologique, avec une victoire 6-1 au Coliseum. Les Gothiques ont finalement perdu 4-1 dans la série après deux nouvelles défaites (1-2, 2-3). 

Avec 60 011 spectateurs sur l'ensemble de la saison (55 311 en saison régulière et 4 700 en deux matches de Playoffs), le Coliseum affiche une belle affluence : la cinquième de Saxoprint Ligue Magnus ! Nul doute que le club d'Amiens, qui a fêté ses 50 ans en avril, pourra toujours compter sur cette ferveur à domicile la saison prochaine. 


Modifié le mercredi, 12 juillet 2017 17:33
vous avez aimé cet article ? suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les actualités et événements de la FFHG.

Adresse email non valide
  1. Dernière minute
  2. Agenda
loader
2017-11-21T00:00:00+0100
2017-11-21T00:00:00+0100
2017-11-24T00:00:00+0100
2017-11-25T00:00:00+0100
Tous les évènements

NOS PARTENAIRES

SAXOPRINTSYNERGLACEL'EQUIPEFANSEATICE RADIO
Radio ICE

BOUTIQUE

Boutique officielle

 
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez consulter notre politique.
Ok